Visite de courtoisie

Jean Ping chez Louis Gaston Mayila pour parler « réconciliation nationale » au Gabon ?

Jean Ping chez Louis Gaston Mayila pour parler « réconciliation nationale » au Gabon ?
Jean Ping chez Louis Gaston Mayila pour parler « réconciliation nationale » au Gabon ? © 2020 D.R./Info241

Jean Ping songerait-il à se réconcilier avec son rival Ali Bongo via Louis Gaston Mayila ? C’est la question qui taraude les esprits depuis sa « visite de courtoisie » effectuée dimanche à Louis Gaston Mayila. Une rencontre sujette à de nombreuses interprétations tant les deux hommes ont une vision opposée de la sortie de crise née de la réélection controversée d’Ali Bongo, au pouvoir au lendemain de la mort de son père en 2009.

L’opposant gabonais, Jean Ping, s’est rendu hier à Libreville chez le chantre de la « réconciliation nationale » au Gabon Louis Gaston Mayila. Selon l’hôte du président « élu » du Gabon, la rencontre entre les deux hommes aurait tourné autour de la réconciliation nationale appelée de ses vœux depuis un an par le président de l’Union pour la nouvelle république (UPNR, opposition), Louis Gaston Mayila.

L’ambiance cordiale qui a prévalu hier entre les deux hommes

Une information toutefois pas totalement confirmée par le camp de Jean Ping qui préfère lui évoquer « une visite de courtoisie » entre les deux anciens grands collaborateurs d’Omar Bongo, passés dans l’opposition. Rappelons que Jean Ping, réclame depuis 2016, sa victoire à la présidentielle volée selon lui par Ali Bongo et ses institutions inféodées qui maintiennent la famille Bongo au pouvoir depuis 1964.

Le post de l’UPNR autour de cette visite de Jean Ping

Il faut dire que Louis Gaston Mayila appelle à la « réconciliation nationale » au Gabon depuis la présidentielle controversée de 2016 qui continue de diviser la classe politique gabonaise. Pour cet acteur de l’opposition, « la réconciliation nationale est la seule voie de sortie de la crise actuelle dans notre pays.Elle est nécessairement la seule alternative pour tisser un nouveau contrat social entre les gouvernés et les gouvernants ».

Affaire à suivre...


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article