22:08

Promesses gouvernementales

Julien Nkoghe Bekale promet 803 nouvelles salles de classe pour la rentrée 2019-2020 !


Société
  • Une vue des nouvelles infrastructures de Libreville hier, promises pour la prochaine rentrée des classes © 2019 D.R./Info241
Publié le 21 septembre 2019 à 08h05min

Alors que le Gabon n’a construit aucun nouvel établissement scolaire depuis l’arrivée au pouvoir d’Ali Bongo en 2019, son Premier ministre Julien Nkoghe Bekalé a fait de nouvelles annonces au monde de l’Education ce vendredi. Plutôt que de créer de nouvelles structures d’accueil pour désengorger celles existantes, la stratégie du gouvernement gabonais se bornera à faire construire de nouvelles salles de classes. Par exemple, pour la rentrée à venir du 30 septembre, le Premier a dit « compter construire » 803 nouvelles salles de classe, sans en préciser la répartition nationale.

Au cours d’une réunion avec les partenaires sociaux vendredi dans un hôtel de Libreville, le Premier ministre qui a souhaité une rentrée scolaire apaisée aux acteurs du secteur éducation, n’a pas manqué de présenter son plan pour désengorger les effectifs pléthoriques des établissements scolaires publics du pays. Un programme ambitieux qui promet de réduire le ratio d’élèves par salle de classe à 40 d’ici l’année 2022. La encore, ce ne sont encore que des annonces à ne prendre qu’au conditionnel.

Le premier ministre lors de sa rencontre d’hier avec les partenaires sociaux

Ainsi, selon les propos du patron du gouvernement gabonais, 803 nouvelles salles de classe devraient attendre les écoliers lors de la prochaine rentrée scolaire prévue dans quelques jours. Pour l’année 2020-2021, le Premier ministre a promis faire construire 862 salles de classe portant le ratio national à 50 élèves par salle de classe. Mais c’est plutôt entre 2021-2022 que le Premier ministre a été le plus optimiste. Selon ses propos, 1315 salles de classe devraient être construites au Gabon, espérant porter le ratio d’élèves par classe à 40.

Une vue des participants à cette rencontre gouvernementale

Des annonces prometteuses que les partenaires sociaux, principaux invités à cette rencontre, ont préféré attendre leur matérialisation pour se prononcer. Ce d’autant qu’en 2022, Julien Nkoghe Bekalé n’est même pas assuré de demeurer Premier ministre d’Ali Bongo. Ce, devant le manque de continuité de la parole gouvernementale entre les différents Premiers ministres ou encore entre les différents ministres à portefeuille. Ce qui laisse planer des doutes sur pérennité de ces annonces devant les nombreux retards accusés dans ce secteur pourtant jugé prioritaire par Ali Bongo.

Promesses gouvernementales à suivre...


Laissez un commentaire
© 2013-2019 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile